Le capitalisme du désastre

 

 

 

 

Voici la comptabilité des morts du capitalisme, par ordre chronologique :

de la Traite des Noirs à la 1ère guerre du Golfe.

Traite des noirs aux 17e et 18e siècles : 10 000 000
Liquidation des indiens d’Amérique de 1500 à 1860 : 70 000 000
Guerre de crimée : 252 000
(Fr et Gb contre Russie) en 1854 dont
Russes : 100 000
Français : 93 000
Anglais : 22 000
Trucs : 35 000
piémontais : 2 000
Guerre de Sécession américaine 1860-1865 : 617 000
Guerre de 1870 (Fr. contre Allemands) : 220 000
Ecrasement de la Commune de Paris en 1871 : 20 000
Colonisation de l’Algérie, par les Fr. en 1840 : 10 000
Colonisation de l’Afrique, par les Fr au 19e siècle : 112 000
Colonisation du Congo, par les Belges au 19e siècle : 1 000 000
Guerre Etats-Unis - Espagne en 1898 : 100 000
Guerre des Boers en Afrique du Sud en 1900 : 57 000
dont Boers : 35 000
Anglais : 22 000
Guerre 1914-1918 : 10 000 000
Guerre d’Espagne 1936-1939 : 410 000
Guerre 1939-1945 : 50 000 000
Répression de l’armée fr, à Madagascar en 1948 : 80 000
Guerre d’Algérie : 380 000
Dont algériens : 350 000
Fr : 30 000
Guerre d’indépendance du Vietnam : 3 107 000
dont
* contre les fr
Vietminh : 500 000
Fr : 100 000
Civils : 1 000 000
* contre les américains
Vietcong et nord vietnamiens : 750 000
Américains : 57 000
Sudistes : 200 000
Civils : 500 000
Répression anti-communiste en Indonésie en 1965 : 500 000
Répression mai 68 en France : 4
Massacre d’étudiant à mexico avt J.O. de 1968 : 400
Guerre de Biafra 1966-1969 : 1 000 000
Dictature au Chili 1973-1990 : 3167
Dictature en Argentine 1976-1982 : 30 000
Escadrond de la mort : 50 000
Guatemala et Slavador 1975 - 2000
guerre des malouines : 1005
Angleterre-Argentine en 1982
Usine explosée à Bhopal (Inde) en 1984 : 2900
Guerre du Golfe en 1991 : 160 022
dont Irakiens : 160 000
Alliés : 22

Total : 147 387 051

Cette comptabilité n’inclut pas :

les millions de morts de faim du tiers-monde (même si la communauté européenne détruit des stocks de nourriture)

dans le tiers-monde, les morts de misère et la criminalité induits par les "mesures de redressement" du front Monétaire International (pas de chiffres)

Les morts explosés sur les mines fabriqués par des industries occidentales (toutes les armées posent des mines)

Les 100 000 morts et plus de la guerre civile colombienne qui dure depuis 1948 (il s’agit d’affrontements locaux n’ayant rien à voir avec le capitalisme, ce qui reste d’ailleurs à démontrer).

Les dizaines de milliers de morts de la révolution française, révolution bourgeoise par excellence, parce qu’il faut bien des morts pour l’évolution.

Les millions de morts des guerres de Napoléon (folie mégalomanique d’un Corse fou n’ayant rien à voir avec le capitalisme, ce qui reste d’ailleurs à démontrer).

Les millions de morts de la partition de l’Inde en 1947, en admettant qu’il s’agisse exclusivement d’une affaire religieuse (hindouistes contre musulmans) et non pas d’une manip de l’empire britanique, ce qui reste à démontrer.

Ni les 800 000 morts de la guerre irak-Iran de 1980 à 1988, guerre religieuse et nationaliste, en admettant que les interets pétroliers n’y soient pour rien, ce qui reste à démontrer.

Ni la guerre Israel-Arabes, guerre religieuse et nationaliste, en admettant que le capitalisme n’y soit pour rien.

Ni les morts de la guerre civile en irlande de 1920 à nos jours, pour la même raison

et n’oublions pas :

le million de morts de la révolution mexicaine de 1911, révolte paysanne.

- Les millions de morts (chaque année)
du paludisme,
de la maladie du sommeil
et du sida en Afrique
et ailleurs,
évitables si les laboratoires pharmaceutiques occidentaux
distribuaient gratuitement
les vaccins et traitements
au lieu de les faire payer cher
à des malades
qui n’ont pas les moyens.
 
- Les centaines de milliers de morts
(dans le monde et par an)
en bagnole à cause des moteurs non-bridés
par des industriels irresponsables,
parce que les accidents
de voiture ont souvent plusieurs causes inextricablement mêlées.
 
- La dure décolonisation hollandaise en Indonésie en 1947,
et les guerres de décolonisation des portugais en afrique de 1964),
1974 (angola, mozambique, Guinée Bissau,
parce que les chiffres manquent :
"Plusieurs dizaines de milliers de tués".

Pour la même raison, les morts de la guerre russo-japonaise de 1905 : "Plusieurs dizaines de milliers de tués".

Pour les mêmes raisons, les victimes des atrocités japonaises en Chine de 1931 à 1941 : "Plusieurs centaines de milliers de tués".

Ni les morts dus à la crise de 1929 : on ignore le nombre des suicides.

Ni la guerre de Corée de 1950 à 1953, parce qu’elle est déclenchée par le Nord.

En revanche, nous sommes tous disposés à y rajouter les 100 millions de morts du "communisme",

pour 2 raisons :

1/ le communisme est directement issu de la guerre de 14-18, guerre capitaliste par excellence.

2/ le communisme n’a jamais existé : ce qui s’est passé en URSS et en Chine fut en réalité du capitalisme d’Etat.

ce qui ferait un total définitif de :

147 387 051 + 100 000 000     =                                      247 387 051 morts

                                                   

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site